Imprimer cette page

Jean ANOUILH

...ou la pureté impossible

(rappel) Né à Bordeaux en 1910, il meurt en 1987 à Lausanne. Il est avant tout un dramaturge, ayant écrit près de quarante pièces, les comédies alternant avec les œuvres dramatiques et tragiques. Il utilise un ton délibérément moderne, y compris pour celles qui sont ancrées dans l'Antiquité. Hésitant entre le désespoir et l'ironie meurtrière, il y développe avec maîtrise un ensemble de thèmes critiques. Il les a regroupées en plusieurs ensembles : "pièces farceuses", "pièces roses", "pièces grinçantes", "pièces noires", la plus emblématique de ces dernières étant Antigone (1944).
Comme il faudra attendre encore plus d'un quart de siècle pour lire ses œuvres en ligne sur ce site, il vous est vivement conseillé de vous les acheter dès à présent. Vous serez séduit(e)s ! 
Cependant et en avant-goût, voici quelques extraits et interviews sur deux d'entre elles :

Autour d'ANTIGONE (1944) :

Jean Anouilh reprend, en février 1944, la tragédie Antigone (-442) de Sophocle (-495 /-406), tout en actualisant les rôles d'Antigone et de Créon. La nécessité politique justifie-t-elle des lois iniques ? La mort vaut-elle mieux que d'obéir à de telles lois ?

  • prologue (texte, 3’ 41"),
  • Antigone et le garde (texte, 2’ 43"),
  • Antigone et Créon (texte, 3’ 26"),
  • interview de Barbara Schulz (Antigone, 9’ 12"),
  • interview de Robert Hossein (Créon, 5’ 29"),
  • interview de Nicolas Briançon (metteur en scène, 9’ 10"),
  • et pour voir l'intégrale d'Antigone (115' 59") : ne pas hésiter à demander

Autour de l'INVITATION au CHÂTEAU (1947) :

  • acte 1, extrait (texte, 2’ 30"),
  • acte 2, extrait (texte, 2’ 47"),
  • acte 3, extrait (texte, 3’ 03"),
  • interview de Pierre Fox (metteur en scène, 4’ 55").

Bibliothèque Aa-Az ◄   haut ▲  ► Page suivante : Bibliothèque Ba-Bg