Imprimer cette page

Jeanne-d'Arc de Montaigu


En quelques dates : l'histoire d'une école qui, fondée à Montaigu en 1702 dans la suite d'une école prééxistente, devient lycée et établissement d'enseignement supérieur quelque trois siècles plus tard (format pdf, 2 p. 6 ill. 434 ko).


De l'école au lycée : une longue histoire

1438 -  Des activités éducatives sont présentes à Montaigu avant cette date. Il s'agit d'enseignements à destination des catégories les plus aisées de la population : garçons d'une part, filles d'autre part.

1702 - Vers 1660, l'école qui s'appellera plus tard "Jeanne-d'Arc" existe déjà à Montaigu. En 1702, le marquis de Crux, administrateur du lieu, la réorganise sous le nom "d'école de la Propagation", gratuite pour les filles pauvres des trois paroisses du Montaigu d'alors (Saint-Jean, Saint-Jacques, Saint-Nicolas). Elle est située entre les rues Traversière et du Vieux couvent.
Les sœurs de l'Union chrétienne en assurent le fonctionnement.

1804 - Après dix ans de quasi effacement de l'enseignement à Montaigu, l'une d'entre elle, Perrine Pottier, ayant réchappé aux prisons nantaises, relève son ancienne école.

1836 - Ph.-O. Goupilleau, maire de Montaigu, confie la charge de cette école communale aux religieuses de Chavagnes qui s'installent dans un local vendu par M. Allain, curé de Saint-Hilaire-de-Loulay.

1840 - Ouverture d'un pensionnat, en plus de l'école publique tenue par les sœurs de Chavagnes. L'ensemble compte alors 85 élèves, dont 17 pensionnaires et 32 "élèves gratuites".

1847 - Construction d'un petit bâtiment et d'une chapelle

1861 - Construction de l'aile ouest

1903 - Suite à la loi sur les associations (1901) visant à l'interdiction des congrégations religieuses enseignantes, la municipalité de Montaigu ne peut désormais confier l'enseignement à un personnel religieux. L'ancienne école communale prend le statut d'école privée, le nom de Jeanne-d'Arc, et est dirigée jusqu'en 1925 par Mlle Dupouet, religieuse sécularisée.

1940 - Les religieuses sont de nouveau autorisées à reprendre leur habit traditionnel.

1953 - L'Institution Jeanne-d'Arc comprend une école primaire avec cours complémentaire, et une école technique qui s'étoffera au fil des années (section commerciale, section confection...). Elle a 380 élèves, dont 63 pensionnaires.

1960 - Le cours complémentaire devient Collège d'Enseignement Général.

1962/1970 - Signature de contrats, simple et d'association, permettant le contrôle de l'État sur le fonctionnement de l'établissement, et la prise en charge des salaires des personnels enseignants.

1963/1965 - Construction de nouveaux bâtiments.

1967 - Collège : 167 élèves (6 classes). Primaire: 338 élèves. Ecole Technique: 82 élèves (dont 45 pensionnaires).

1980 - La fusion des collèges Jeanne-d'Arc et Duchaffault aboutit à la création du Collège Villebois-Mareuil.

1987 - Création du Lycée d'enseignement général. M. Pierre Geay en est le directeur.

1988/1989 - Construction du bâtiment "Europe".

1990 - Ouverture d'une formation supérieure Bac+4 : Institut Supérieur de la Logistique et du Transport (I.S.L.T.).

1992 - Création d'un centre de "formation continue" pour adultes: l'Association pour le Développement, l'Emploi, la Formation, l'Initiative du nord Vendée (A.D.E.F.I.).

1994 - Inauguration de nouveaux locaux pour l'Institut Supérieur de la Logistique et du Transport (I.S.L.T.) et l'A.D.E.F.I. avec une capacité d'accueil de 250 étudiants, ainsi que de la salle de théâtre et de conférences.

1996 - M. Patrice Brousseau prend la succession de M. Pierre Geay à la tête du Lycée Jeanne-d'Arc et de ses quatre départements: Lycée d'enseignement général et technologique, Lycée professionnel, Formation supérieur initiale (I.S.L.T.), Formation supérieure continue (A.D.E.F.I.).

2012 - Jeanne-d'Arc a 25 ans en tant que lycée et poursuit son rôle d'enseignement et d'éducation, fort de sa longue tradition et de sa foi dans l'avenir.

Sources :
André Duret (dir.), l'Enseignement catholique de Vendée au fil de l'histoire... Siloë, 1999.
Philippe Bonetti et Abel David, Montaigu, parcours historique, éditions Hérault, 1998.
Antoine Prost, l'Enseignement en France (1800-1967), Armand Colin, 1968.
Georges Laronze, Montaigu, ville d'histoire, Le Livre d'histoire, 1958.
Gustave Mignen, les Maîtresses et Maîtres d'école de Montaigu avant et depuis 1789, imprimerie Raoul Ivonnet, 1907, 80 p.
Ambroise Métay, les Établissements d'instruction primaire à Montaigu avant et après 1789, Revue du Bas-Poitou, 1897.
J.-A. Cavoleau, Statistique ou description générale du département de la Vendée, édition de 1844.
Archives du lycée Jeanne-d'Arc de Montaigu.