Imprimer cette page

les LUCS-sur-Boulogne

 

 

 

les LUCS-sur-Boulogne au début du 20e siècle

Créée 30 ans plus tôt, la carte postale devient photographique vers 1900. Pendant 15 ans elle connaît un "âge d'or", s'illustrant des scènes typiques et des petits moments de la vie locale...
Les Lucs-sur-Boulogne, en 1900, en 12 cartes postales :

Image rotator
(cartes postales : origines diverses)

les LUCS-sur-Boulogne - population de 1791 à 2010

En 1962, la définition de la population d'une commune ayant été modifiée, le nombre retenu dans le tableau (2142 hab.) correspond à la nouvelle définition utilisée jusqu'à aujourd'hui. Suivant la définition antérieure, les Lucs-sur-Boulogne auraient compté 2059 habitants en 1962.
Les chiffres ci-dessous valent dans les limites de la commune à chaque date considérée. En 1861, le secteur du Retail est passé des Lucs à la commune de Legé.

 

1791

1796

1801

1806

1816

1821

1826

1831

1836

1841

1846

1851

 

2200

1032

1211

1486

 

2196

2246

2250

2532

2558

2680

2643

1856

1861

1866

1872

1876

1881

1886

1891

1896

1901

1906

1911

1921

2636

2757

2528

2477

2624

2579

2673

2705

2758

2829

2801

2764

2325

1926

1931

1936

1946

1954

1962

1968

1975

1982

1990

1999

2010

2016

2254

2244

2217

2153

2150

2142

2068

2213

2342

2629

2702

3264

3427

les LUCS-sur-Boulogne - "Chronique paroissiale"

Éditée en 1908, elle fut essentiellement rédigée par Julien Huet (1857-1925), partant de quelques notes d'Eugène Aillery (1806-1869). Son principal intérêt est qu’il contient une copie de la liste des 450 à 564 victimes du martyrologe de 1794 des Lucs (moins un feuillet manquant). En 1992, un exercice universitaire sur ce sujet par Xavier Lardière, jeune étudiant, créa une controverse du fait de son esprit négationniste. Malgré ses nombreuses insuffisances et ses multiples erreurs, il a eu le mérite, au bout du compte, de confirmer les massacres qu’y perpétrèrent alors les troupes révolutionnaires, tout en rappelant la baisse consécutive de plus d’un millier d’habitants de la population des Lucs à cette époque. Et "Les Lucs, la Vendée, la Terreur et la mémoire", du professeur Pierre Marambaud, a apporté depuis sur ces questions une mise au point méthodiquement argumentée et référencée qui a clos les polémiques. (65 p., numérisation par Y. Brossard)

les LUCS-sur-Boulogne - bibliographie

(voir aussi la bibliographie sur "pays de Montaigu et Marches de Vendée et de Bretagne" )

- Aux victimes du massacre des Lucs, (P.)

- Bart (Jean), Chapelle de Notre-Dame des Lucs, reine des Martyrs, Nantes, 1874, 68 p.

- Baudry (Ferdinand), Notice sur l'abbé Jean Bart, (P.)

- Bernoville (Gaëtan), l'Épopée des Lucs et les Saints-Innocents de la Vendée, Paris, 1945 (diverses rééd.), 240 p.

- Bernoville (Gaëtan), Un Oradour révolutionnaire, (P.)

- Botneau (Robert du), Restauration de la Chapelle Notre-Dame des Lucs, (P.)

- Chants et discours du 150e anniversaire, (P.)

- la Chapelle Notre-Dame des Lucs, poésie, (P.)

- Chroniques paroissiales, t. 7 (canton du Poiré-sur-Vie), 1908, p. 252-409.

- Clénet (Basile), Un prêtre vendéen sous la Révolution, (P.)

- Delhommeau (Louis), Vitraux de l'église des Lucs-sur-Boulogne, (P.)

- Gauvrit (Gabriel-Marie), la Complainte des Lucs, (P.)

- Gérard (Alain), "les Lucs, Vendée 1794 : l'histoire d'un trou de mémoire", in État et Société en France aux XVIIe et XVIIIe siècles. Mélanges offerts à Yves Durand, PU de la Sorbonne, 2000, p.275-287.

- Gonzague (Louis de), Vers, chants et cantiques vendéens, (P.)

- Goué (Théophile de), Notice sur la paroisse des Lucs-sur-Boulogne, (P.)

- Heckmann (Thierry), "les Lucs : une bibliographie complexe", in Recherches vendéennes, n°1, 1994, p. 331-346.

- Huchet (Marie-Auguste), le Massacre des Lucs-sur-Boulogne et le martyrologe du curé Barbedette, la Roche-sur-Yon, 1983, 167 p.

- Huchet (Marie-Auguste), Charles-Vincent Barbedette, 1943, 52 p.

- Huchet (Marie-Auguste), Louis-Michel Voisneau, (P.)

- Lardière (Xavier), Étude démographique des Lucs-sur-Boulogne ou le massacre des Lucs, le 28 février 1794, mémoire de maîtrise d'histoire, Université de Nantes, 1991, 111 p.

- Lebrun (François), "Guerre de Vendée : le massacre des Lucs a-t-il eu lieu ?", l'Histoire, n°161, 1992, p. 72-73.

- Lucus, Le Luc en l'an V (sept. 1796), habitants et propriétaires, Imprimerie du Bocage, les Lucs-sur-Boulogne, 1995.

- Lucus, 50 ans de vie locale 1900-1950, les Lucs, (P.)

- Lucus, revue de l'association Lucus, depuis 1987, 17e numéro en 2007.

- Marambaud (Pierre), Les Lucs, la Vendée, la Terreur et la mémoire, Fromentine, 1993, 227 p.

- Marambaud (Pierre), "Retour aux Lucs : le feuillet manquant du martyrologe", in Recherches vendéennes, n°2, 1995, p. 97-142.

- Marambaud (Pierre), "Un soldat et un colonel sur le front italien", in La Vendée, Histoire d'un siècle, Recherches vendéennes, n°6, 1999, p. 299-303, 3 ill.

- Marambaud (Pierre), Sur les traces des colonnes infernales, (P.)

- Marambaud (Pierre), les Lucs, population septembre 1796, (P.)

- Martin (Jean-Clément), "Résonances pour un massacre. Paysans et politique", Annales de Bretagne, n°89, 1982, p. 247-255.

- Martin (Jean-Clément), Lardière (Xavier), Le massacre des Lucs : Vendée 1794, Niort, 1992, 158 p.

- Mercier des Rochettes (A.), le Massacre des Lucs, 28 février 1794, 1967, 48 p.

- Notice sur la chapelle de Notre-Dame des Lucs-sur-Boulogne, (P.)

- Parois (Alphonse), Souvenirs sur les Lucs, (P.)

- Patrimoine des communes de la Vendée, t. 2, Le Flohic Éditions, 1999, p. 747-751.

- Prouteau (Gabriel), l'Épopée des Lucs, 1 et 2 (P.)

- Prouteau (Gabriel), Église des Lucs-sur-Boulogne, ses vitraux, (P.)

- Souchet (Dominique), "Doroguié Vendétsy", in La Vendée, Histoire d'un siècle, Recherches vendéennes, n°6, 1999, p. 579-587, 4 ill.

- Tallonneau (Paul), les Lucs et le génocide vendéen. Comment on a manipulé les textes, Luçon, 1993, 182 p.

- http://www.ville-leslucssurboulogne.fr/

- http://www.Lucus.asso.fr

 


les LANDES-GENUSSON ◄   haut ▲  ► Page suivante : MONTAIGU