Imprimer cette page

MORMAISON

 

 

 

MORMAISON en 1900

Créée 30 ans plus tôt, la carte postale devient photographique vers 1900. Pendant 15 ans elle connaît un "âge d'or", s'illustrant des scènes typiques et des petits moments de la vie locale...
Mormaison, en 1900, en 8 cartes postales :

Image rotator
(cartes postales : collection de Jean Meunier, de Chavagnes-en-Paillers)

"la Dimension de l'exploitation agricole et le surpeuplemlent d'une commune vendéenne"

En 1958, Georges Grigoroff, chercheur à l'I.N.E.D. (Institut National d'Etudes Démographiques), publie dans la revue Population, les résultats d'une recherche visant à déterminer ce que sera l'exode rural dans une commune comme Mormaison. Cet article montre la situation des structures agricoles de Mormaison à cette époque, sa population, et, vu d'aujourd'hui, les limites d'une étude prévisionnelle dont les conclusions sur un déclin démographique irrémédiable se sont trouvées largement démenties par la suite. (10 p. 14 tabl. 163 ko)

MORMAISON - population de 1791 à 2010

En 1962, la définition de la population d'une commune ayant été modifiée, le nombre retenu dans le tableau (905 hab.) correspond à la nouvelle définition utilisée jusqu'à aujourd'hui. Suivant la définition antérieure, Mormaison aurait compté 1015 habitants en 1962. Mormaison, avec Saint-André-13-Voies et Saint-Sulpice-le-Verdon est devenu Montréverd qui comptait 3374 habitants en 2011 et 3638 en 2018.

 

1791

1796

1801

1806

1816

1821

1826

1831

1836

1841

1846

1851

 

567

362

347

485

 

593

620

619

646

665

728

769

1856

1861

1866

1872

1876

1881

1886

1891

1896

1901

1906

1911

1921

763

808

821

820

871

901

914

945

1064

1052

983

959

923

1926

1931

1936

1946

1954

1962

1968

1975

1982

1990

1999

2010

2013

845

873

874

880

987

905

924

980

806

820

853

1053

1070

MORMAISON - bibliographie

(voir aussi la bibliographie sur "pays de Montaigu et Marches de Vendée et de Bretagne" )

- Augereau (Nathalie), Église de Mormaison, DEA Arts, Université de Rennes, 1999-2000.

- Chroniques paroissiales, t. 8 (canton de Rocheservière), 1909-1910, p. 365-566. Réédition 1989, par l'Association Morson.

- Guilbaud (A.), Un prêtre de Vendée : M. Pierre Monnereau (1787-1856), curé des Brouzils et fondateur de la Congrégation des Sœurs des Sacrés Cœurs de Jésus et de Marie dites de "Mormaison", 1935, 227 p.

- Grigoroff (Georges), "La dimension de l'exploitation agricole et le surpeuplement d'une commune vendéenne", Population, n°4, 1958, pp. 631 à 646, INED.

- Patrimoine des communes de la Vendée, t. 2, Le Flohic Éditions, 1999, p. 808-809.

- Rivière (Jacques), "Préparation d'une demande en mariage", in Le Marcheton, n°5, 2007, p. 29-30, 1 ill.

- Sigaut (Marie-Hélène), Zervudacki (Marie-Thérèse), Pierre Monnereau, au cœur de la paroisse, témoin du Dieu-Amour, Univers Media, 1984, Paris, 48 p.

- Tétaud (Dominique), "Toponymie des Villages de Mormaison", in Le Marcheton, n°7, 2009, p. 50-55, 5 ill.

- Vrignaud (Marguerite), La Vendée aux lèvres closes... Pierre Monnereau, le saint oublié (1787-1856), la Roche-sur-Yon, Centre vendéen de recherche historique, 1998.

 

 

- Vrignaud (Marguerite), "Le Père Monnereau et les sœurs de Mormaison", in Christianisme en Vendée, la création au XIXe siècle d'un foyer du catholicisme, la Roche-sur-Yon, Centre vendéen de recherche historique, 2000, p.325-343, 3 cartes.

http://www.mormaison.fr/

 


MONTBERT ◄   haut ▲  ► Page suivante : la PLANCHE