Imprimer cette page

TIFFAUGES

 

 

 

TIFFAUGES au début du 20e siècle

Créée 30 ans plus tôt, la carte postale devient photographique vers 1900. Pendant 15 ans elle connaît un "âge d'or", s'illustrant des scènes typiques et des petits moments de la vie locale...
Tiffauges, en 1900, en 20 cartes postales :

Image rotator
(cartes postales : origines diverses)

Tremblements de terre à TIFFAUGES

Quatre tremblements de terre secouent Tiffauges en cette année 1799. Et le dernier a été annoncé, à 48h près, deux mois à l'avance.
Alors que la bourgeoisie, révolutionnaire, conforte son pouvoir financier et politique, les rancœurs et rancunes populaires sont loin d'être appaisées au début de l'année 1799. Aussi lorsque les 25 janvier, 7 et 8 février, 21 mars, des séismes se produisent, l'agitation qui en résulte n'est pas seulement géophysique. C'est ce que rapporte Auguste Billaud, dont le style vigoureux laisse transparaître la forte personnalité.

TIFFAUGES - population de 1791 à 2010

En 1962, la définition de la population d'une commune ayant été modifiée, le nombre retenu dans le tableau (1027 hab.) correspond à la nouvelle définition utilisée jusqu'à aujourd'hui. Suivant la définition antérieure, Tiffauges aurait compté 982 habitants en 1962.

1791

1796

1801

1806

1816

1821

1826

1831

1836

1841

1846

1851

1107

213

210

653

784

814

847

941

916

948

960

1856

1861

1866

1872

1876

1881

1886

1891

1896

1901

1906

1911

1921

978

1091

1164

1205

1200

1179

1220

1298

1296

1156

1152

1178

1094

1926

1931

1936

1946

1954

1962

1968

1975

1982

1990

1999

2010

2011

1126

1098

980

1034

1027

1027

1052

1121

1188

1208

1328

1489

1529

TIFFAUGES - "Chronique paroissiale"

Éditée en 1898, elle a pour base des travaux d'Eugène Aillery (1806-1869), cependant, l'essentiel en a été rédigé par Hippolyte Boutin (1851-1901). Les passages sur Gilles de Rais et sur les événements de fin 1793 et de 1794 sur la commune y sont d'un intérêt certain. (55 p. 544 ko, numérisation par Y. Brossard)

"l'Énigme Gilles de RAIS" (ou de RETZ)

La figure historique et mythique de Gilles de Rais (alias Barbe Bleue) hante les ruines du château de Tiffauges. Mais au-delà des faits avérés, que sait-on de ses motivations et de sa personnalité ?
Alain Gérard, dans la Revue 303, inventorie ce qu'en ont dit les historiens, les écrivains, les psychiatres, les contes et les légendes... à la recherche d'une réponse à ses questions.

TIFFAUGES - bibliographie

(voir aussi la bibliographie sur "pays de Montaigu et Marches de Vendée et de Bretagne" )

- Aubert (Joseph), Le Vieux Tiffauges, Sitol-Guibert, 1976, 158 p.

- Association Culturelle du château de Tiffauges (d'après A. Billaud), Le Château de Gilles de Rais et son histoire, 2001, 68 p.

- Chroniques paroissiales, t. 4 (canton de Mortagne), 1898, p. 251-384.

- Marchegay (Paul), "Recherches sur les seigneurs de Tiffauges", in Ann. Soc. Émulation Vendée, t. XIV, 1875, p. 175-176.

- Plessy (Paul), "La papeterie à Tiffauges en Vendée", in Le Marcheton, n°9, 2011, p. 65-76, 1 tableau, 14 ill.

- Plessy (Paul), Tiffauges en Vendée, Histoire d'un site industriel sur la Sèvre Nantaise, Amis du Vieux Tiffauges, 2009, 51 p. 1 tableau, 72 ill.

- Prével (Louis), "Histoire de Tiffauges", in Bull. Soc. archéol. Nantes, t. XIV, 1875, p. 151-176, t. XV, 1876, p. 175-198.

- Roul (Noël), Brégeon (Jean-Pierre) Château de Tiffauges, Chartrier de Thouars, 1255-1647, B.R.A.H.M. 2008, 48 p.

- Rousseau (abbé), Tiffauges, Gilles de Retz dit Barbe bleue, (P.)

- http://www.cc-canton-mortagne-sur-sevre.fr/presenter/tiffauges/

- http://chateau-barbe-bleue.vendee.fr/

 


Saint-SULPICE-le-Verdon ◄   haut ▲  ► Page suivante : TREIZE-SEPTIERS